• Accueil
  • > 2 - Commandements et Règles de vie
( 8 avril, 2017 )

L’esprit de Chevalerie au quotidien.

Être Chevalier aujourd’hui : L’Esprit de Chevalerie au Quotidien

Le Grand Prieuré National de France de l’Ordo Supremus Militaris Templi Hierosolymitani est une association à buts non lucratifs qui s’engage à offrir la garantie à chaque Templier, Commanderie, Bailliage, d’un fonctionnement porteur des hautes valeurs héritées des Neuf Pauvres Chevaliers du Christ dans la fraternité du cœur. 

Etre Chevalier O.S.M.T.H. aujourd’hui, c’est s’inspirer des valeurs chevaleresques, suivre ces hommes épris d’un Idéal élevé, éclairés par l’esprit de LA DEVISE DE L’ORDRE HIER ET AUJOURD’HUI :

NON NOBIS DOMINE, NON NOBIS

SED NOMINI TUO DA GLORIAM.

Si le combat a changé de nature, il reste d’actualité dans un monde où les valeurs humaines sont trop souvent bafouées. Tout Chevalier se doit, sous peine d’être exclu de l’Ordre, de respecter un code de conduite respectant cet Idéal. Appartenant à un Ordre héritier spirituel et traditionnel de l’Ordre du Temple, le Templier moderne participe activement à la création d’un monde dans lequel tout être humain pourra se réaliser pleinement dans l’épanouissement harmonieux et équilibré de toutes ses possibilités. Il perpétue les nobles traditions de l’ancienne Chevalerie. Il défend les libertés acquises, la promotion des réformes nécessaires, la pratique des œuvres de miséricorde, bienfaisance et charité.

Les 12 commandements du Templier moderne.

 Souviens-toi toujours de l’exemple des anciens Templiers et des principes de notre Charte. 

 Combats sans relâche pour les Droits de la personne humaine et la défense des plus faibles et des opprimés.

 Combats aussi pour la sauvegarde des valeurs humaines universelles. 

 Commence par t’améliorer toi-même avant de prétendre améliorer les autres et le monde autour de toi. 

 Conforme ta vie à tes convictions profondes, sans hypocrisie et en respectant toujours les convictions d’autrui. 

 Sois toujours franc dans tes propos, loyal dans ta conduite. 

 Sois toujours fidèle à tes engagements et honore la parole que tu as donnée. 

 Ne chéris vraiment rien autant que la spiritualité, la fraternité, l’amitié. 

 Préfère toujours le dialogue et la concertation à l’affrontement et à la guerre.

 Affronte avec courage toutes les difficultés auxquelles tu es confronté, sachant que tu trouveras en toi-même et dans ces principes élevés la force nécessaire à traverser ce champ d’expérience et d’évolution. 

 N’oublie jamais que tes droits fondamentaux et ta liberté s’arrêtent là où commencent ceux d’autrui. 

 N’oublie jamais que la valeur d’un être humain repose dans ce qu’il est vraiment, non dans ce qu’il possède ou paraît être. 

Quelques conseils de règle de vie.

Marche tranquillement au milieu de la hâte et du bruit et rappelle-toi quelle paix il peut y avoir dans le silence. 

Autant que possible et sans te soumettre, sois en bons termes avec tous. 

Dis la vérité tranquillement et clairement et écoute les autres, même les sots et les ignorants, ont eux aussi leur histoire. 

Evite les gens bruyants, ils sont une offense à l’esprit. 

Si tu te compares aux autres, tu risques de devenir vaniteux ou amer car il y a toujours des gens plus grands ou plus petits que toi. 

Réjouis-toi de tes réalisations autant que de tes projets. 

Intéresse-toi à ta carrière, mais reste humble, ce sera ta richesse dans les fortunes changeantes de la vie. Sois prudent dans tes affaires car le monde est plein de pièges. 

N’oublie pas que la vertu existe, que beaucoup combattent pour un Idéal et que partout la vie est pleine d’héroïsme. 

Sois toi-même. En particulier ne feins pas l’affection. Ne sois jamais cynique à propos de l’Amour car, au contraire de l’aridité et du désenchantement, il se renouvelle comme l’herbe. 
Prends avec plaisir le conseil des années en abandonnant gentiment les pensées de la jeunesse. 

Nourris la force de l’Esprit pour te renforcer contre les ennuis imprévus. Mais ne te laisse pas décourager par des idées imaginaires. 

Beaucoup de craintes naissent de la fatigue et de la solitude. Evite-les. 

Dans une stricte et fertile discipline, sois aimable avec toi-même. 

Tu es un enfant de l’Univers autant que les arbres et les étoiles. Comme eux, tu as le droit d’exister. Que cela soit clair ou non pour toi, tu ne peux douter du fait que le monde est bâti comme il doit l’être. 

Sois donc en paix avec Dieu, quelle que soit la conception que tu en as. 

Quelles que soient tes peines et tes aspirations, dans la bruyante confusion de la vie, sois en paix avec ton âme car, malgré la tromperie, la honte et les rêves brisés, le Monde est encore beau. 

Enfin, sois prudent et bats-toi pour être heureux.

Source : www.osmthfrance.fr

Publié dans 2 - Commandements et Règles de vie par
Commentaires fermés
|