( 8 avril, 2017 )

La succession du Temple

L’O.S.M.T.H. dans le monde : la Succession du Temple

L’Ordo Supremus Militaris

Templi Hierosolymitani

 Croix pattée fond rouge

LA SUCCESSION DE L’ORDRE

L’un des points les plus controversés par les historiens a été la succession, véritable ou hypothétique, de l’Ordre du Temple.

Plusieurs obédiences templières se réclament, il est vrai, de cette succession.

Plusieurs Prieurés en Europe se sont rattachés à l’O.S.M.T.H. (Ordo Supremus Militaris Templi Hierosolymitani) et tout porte à croire que cet Ordre est la plus crédible des Obédiences templières existantes. Depuis 1314, la succession de l’Ordre a survécu dans plusieurs pays, notamment en Espagne et au Portugal, également dans d’autres pays, mais de manière plus clandestine. Une des filiations probables serait celle de Jean Marc Larmenius. C’est à ce dernier que Jacques de Molay aurait confié ses pouvoirs à travers la Charte appelée Charte de Larmenius. Le 13 février 1324, le décret de transmission perpétua l’Ordre à travers les siècles. Cette charte a été signée depuis par tous les Grands Maîtres qui se sont succédés jusqu’à nos jours. De grands noms de l’aristocratie, tels Bertrand du Guesclin, se sont retrouvés à la tête de l’Ordre. En Espagne, l’Ordre de MONTESA devint le successeur légitime du Temple. En 1319, le Maître de l’Ordre de CALATRAVA envoya dix chevaliers pour former une nouvelle Milice, à la suite d’un accord signé avec le Pape Jean XXII. Au Portugal, l’Ordre s’appela Ordre miliaire du Christ. Il fut fondé le 15 mars 1319 par l’ancien Maître de l’Ordre d’Avis, Frei Gil Mortins, et fut, comme en Espagne, reconnu par le Pape Jean XXII. En France, l’Ordre vécut dans la clandestinité. En 1705, le Régent Philippe, Duc d’Orléans, en devint le Grand Maître et modifia les statuts. La Guerre de 1940 et l’occupation de la Belgique par les Allemands menacent l’existence de l’Ordre. Le Frère Emile Clément Joseph Vandenberg, Régent depuis 1935, fait remettre les Archives de l’Ordre au Frère Antonio Campello Pinto de Sousa Fontes, Grand Croix et Grand Prieur du Portugal. Par Décret Magistral du 23 décembre 1942, il fait transmettre la Régence et la garde de l’Ordre avec tous les pouvoirs, droits et prérogatives de la Grande Maîtrise. En date du procès-verbal du 20 août 1948, le Prince Régent, Don Antonio Campella Pinto de Sousa Fontes, désigne comme successeur à la régence son unique fils, Don Fernando Campella Pinto Pereira de Sousa Fontes, actuellement Prince Régent de l’ O.S.M.T.H.

Depuis cette date importante, l’O.S.M.T.H. a continué son développement international et est devenu un Ordre Templier en pleine lumière qui propose des règles de vie respectant l’Esprit du Temple en l’adaptant aux temps présents. Car le plus important n’est-il pas, pour tous ceux qui désirent faire partie de la Chevalerie Templière, de pratiquer l’idéal de l’Ordre du Temple dans leur quotidien, ici et maintenant ? 

LA FILIATION DE L’O.S.M.T.H.

1          1118/1136 HUGHES DE PAYENS CHAMPAGNE
2          1139 Robert de CRAON MAINE
3          1147 Evrard de BARRES CHAMPAGNE
4          1151 Bernard de TREMBLAY Franche Comté
5          1154 André de MONTBARD BOURGOGNE
6          1156 Bertrand de BLANQUEFORT BERRY
7          1169 Philippe de NAPLOUSE
8          1170 Eudes De Saint AMAND PROVENCE
9          1180 Arnaud de TOROGE ARAGON 
            1184 Jean de TERRIC 
10        1185 Gérard de RIDEFORT FLANDRES
11        1189 Robert de SABLE MAINE 
12        1193 Gilbert ERAIL ou HORAL ARAGON 
13        1201 Philippe de PLESSIS ANJOU 
14        1217 Guillaume de CHARTRES CHARTRES
15        1218 Pierre de MONTAIGU ARAGON 
16        1232 Armand de PERIGORD PERIGORD
R         1242 Guillaume de ROCHEFORT 
           1244 Richard de BURES NORMANDIE 
17        1247 Guillaume de SONNAC ROUERGES 
18        1250 Renaud de VICHIERS CHAMPAGNE 
19        1252 Thomas BERARD ITALIE
20        1273 Guillaume de BEAUJEU BEAUJOLAIS 
21        1291 Thibaud GAUDIN CHARTRES 
22        1292/1314 JACQUES DE MOLAY Franche Comté
23        1314 Jean-Marc LARMENIUS 

24        1324 Jean-François Thibault D’ALEXANDRIE 
25        1340 Arnould de BRAQUE 
26        1349 Jean de CLERMONT 
27        1357 Bertrand du GUESCLIN BRETAGNE 
28        1381 Jean d’ARMAGNAC 
29        1392 Bernard d’ARMAGNAC
30        1419 Jean ARMAGNAC
31        1451 Jean de CROY
32        1472 Bernard IMBAULT REGENT
33        1478 Robert de LENONCOURT de LORRAINE 
?          1497 Galeas de SALAZAR
34        1516 Philippe de CHABOT
35        1544 Gaspard de SAULX et de TAVANNES 
36        1574 Henri Duc de MONTMORENCY
37        1615 Charles de VALOIS 
38        1651 Jacques Rouxel de GRANCEY 
39        1681 Jacques-Henri de DURFORT Duc de DURAS
40        1705 Philippe de BOURBON Duc d’ORLEANS 
41        1724 Louis Auguste de BOURBON duc de MAINE
42        1737 Louis Henri de BOURBON Prince de CONDE
43        1741 Louis François de BOURBON Prince de CONTY
44        1776 Louis Hercules Timoleon de Cosse Duc de BRISSAC
R         1792 Claude Mathieu Radix de CHEVILLON REGENT
45        1804 Bernard Raymond FABRE-PALAPRAT 
D         1813 Charles-Antoine Gabriel Duc de CHOISEUL REGENT
46        1813 Charles Louis le Pelletier Comte de d’AUNAY REGENT
47        1827 Bernard-Raymond FABRE-PALAPRAT 
R         1838 Charles GUIGUES Comte de Moreton et Chabrillan REGENT
            1839 Sir William Sidney SMITH 
R         1840 Jean-Marie RAOUL REGENT
R         1850 Narcisse VALLERAY REGENT
R         1866 Dr AGH VERNOIS REGENT
R         1892 Joseph PELEDAN REGENT
            1894/1934 Secrétariat International des Templiers 
           1934/1935 Conseil de Régence 
R         1934 Théodore COVIAS REGENT
48        1935 Emile-Clemont-Joseph Isaac VANDENBERG REGENT
49        1942 Don Antonio Campelo Pinto de SOUSA FONTES REGENT
50        1960 Don Fernando Campelo Pinto Pereira de SOUSA FONTES REGENT

 

Source : www.osmthfrance.fr

Publié dans 1 - Templier aujoud'hui par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ La succession du Temple ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|